Débat le 23 novembre sur Lacan Matérialiste à Lille

LACAN MATÉRIALISTE. LE SYMPTÔME DANS LA PSYCHANALYSE, LES LETTRES ET LA POLITIQUE

Date: 
 Samedi, 23 Novembre, 2013 - 17:00 - 19:00

En partenariat avec Savoirs et Clinique

 
Jacques Aubertdocteur es Lettres, professeur honoraire à l’Université Lyon 2, spécialiste de James Joyce et de Virginia Woolf, éditeur des œuvres complètes de James Joyce dans la Pléiade
 
Eric Martyécrivain, professeur de littérature fraçaise contemporaine à l’Université Paris 7 – Diderot, éditeur des œuvres complètes de Roland Barthes

Lacan ne s’arrête pas de façon fataliste au constat des impasses rencontrées par le sujet dans le réel. Il y répond par une théorie de l’acte censé changer le sujet et, avec lui, le monde. On peut considérer comme matérialistes ses définitions successives du symptôme, inventé selon lui par Marx avant Freud, et qu’il caractérise simplement comme « le signe de ce qui ne va pas dans le réel ». Le symptôme se déploie selon les deux axes d’une logique du signifiant et de la jouissance qui s’articulent dans divers champs, notamment ceux de la lettre, de la psychanalyse et de la politique.