Geneviève Morel reçoit aussi par Skype, téléphone, FaceTime, Whatsapp, etc.

savoir et clinique 29 octobre2022

Les deux récents ouvrages de Franz Kaltenbeck, L’écriture et la mélancolie et La psychanalyse depuis Samuel Beckett, suscitent de nouvelles recherches psychanalytiques, psychiatriques ou littéraires sur les rapports entre écriture, art et psychanalyse.

Dans L’écriture mélancolique, Franz Kaltenbeck s’interroge sur une contradiction : tandis que l’écriture d’une œuvre a protégé de la folie nombre d’écrivains et d’artistes, certains, au contraire, en meurent alors qu’ils arrivaient au sommet de leur art, contredisant la thèse lacanienne du sinthome. Comment l’écriture est-elle devenue mortelle par elle-même ? Une question qui conduit, entre autres, l’auteur à poser les jalons d’une stylistique de la mélancolie.

La psychanalyse depuis Samuel Beckett éclaire les interrogations psychanalytiques initiées par l’écrivain. Beckett ouvre la question de la fonction de son art pour l’artiste : comment chaque artiste s’empare-t-il de la nécessité symptomatique de la pratique de son art, en tant qu’elle est nouée à sa jouissance de la vie ?

Plus d'informations sur l'ouvrage

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
TOUT ACCEPTER
TOUT REFUSER
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Google Analytics
Google Analytics
Accepter
Décliner