AVERTISSEMENT ! Ce site utilise des cookies

et autres technologies similaires uniquement destinés à mesurer l'audience de ce site . Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous les acceptez.

J'ai compris

 

clinique-suicide-genevive-morelLe suicide est un véritable fléau social, faits divers et statistiques le prouvent. Les cliniciens, psychanalystes, psychiatres, médecins généralistes, psychologues le rencontrent quotidiennement comme une énigme à résoudre dans l'urgence, s'il n'est pas déjà trop tard.

Après une tentative de suicide, le psychanalyste n'a qu'un seul remède : laisser parler le sujet, voire l'inciter à la parole, lorsqu'il le rencontre après un passage à l'acte qui l'a laissé muet et atterré. Il en résulte un savoir surprenant, construit à partir de ce que le sujet voulait occulter en rejetant son inconscient dans l'acte. Cette production a un effet thérapeutique et elle peut prévenir une répétition fatale. Par ailleurs, elle nous enseigne sur les causes du suicide (contingence ou nécessité ?), sur la nature de son agent (objet ou sujet ?), sur les circonstances et le moment de sa décision (choix forcé ou liberté ?), sur la place du sujet dans (ou hors de) son acte.

La gageure de ce livre est donc de faire parler ce qui s'était refusé au dire, au prix de la vie: d'où les nombreuses études de cas cliniques ou littéraires qu'y trouvera le lecteur, car il s'agit d'un savoir singulier où le détail compte, et qui ne se laisse pas facilement rassembler en des catégories générales. Son pari est aussi une rencontre et un dialogue entre des cliniciens et des savants d'autres disciplines : littérature, philosophie, philologie, anthropologie, qui, tous, ont été interrogés et touchés par ce problème.

 

 

 

 

 

Broché: 344 pages
Editeur : Erès (26 août 2010)
Collection : HORS COLL-SANTE
Langue : Français
ISBN-10: 2749212588
ISBN-13: 978-2749212586